Claire Lahure

PSYCHOLOGUE et NEUROPSYCHOLOGUE

MERCI DE LIRE EN DÉTAILS LES INFORMATIONS CI-DESSOUS AVANT DE DEMANDER UN RENDEZ-VOUS

Psychothérapie : pas de place disponible

Évaluation neuropsychologique : disponibilités à partir de mars 2023 

Services offerts aux enfants et adolescents (de 0 à 18 ans)

Évaluations neuropsychologiques (à partir de 6 ans) :

  • Déficit d’attention
  • Troubles d’apprentissage : dyslexie, dysorthographie
  • Évaluation du potentiel intellectuel
  • Douance

Évaluations psychologiques et psychothérapie :

  • Dépression
  • Trauma
  • Problématiques relationnelles
  • Difficultés comportementales
  • Anxiété
  • Attachement

Services offerts aux adultes

Évaluations neuropsychologiques :

  • Déficit d’attention
  • Troubles d’apprentissage : dyslexie, dysorthographie
  • Douance

Évaluations psychologiques et psychothérapie :

  • Dépression
  • Périnatalité
  • Problèmes relationnels
  • Stress post-traumatique
  • Troubles de l’humeur
  • Anxiété

Parcours professionnel

Psychologue depuis 14 ans, je détiens un doctorat en psychologie (Psy.D./Ph.D.) durant lequel j’ai acquis des compétences en psychothérapie psychodynamique pour les adultes. Par la suite, j’ai commencé ma carrière en pratiquant l’expertise psycholégale pour les centres jeunesse et ce, durant huit années. Parallèlement, je me suis formée à la psychothérapie pour enfants en optant pour une approche alliant la psychodynamique (thérapie individuelle par le jeu) et l’approche systémique (approche globale et familiale). Depuis 2016, je pratique à Chambly auprès d’une clientèle adulte, enfantine et adolescente. En 2017, j’ai débuté mon attestation de troisième cycle en neuropsychologie clinique. Depuis 2020, je détiens le titre de neuropsychologue et je suis habiletée à effectuer des évaluations neuropsychologiques. Enfin, également en 2017, je me suis formée à la technique EMDR.

Qu’est-ce que la psychothérapie ?

Avant de débuter une psychothérapie, il est bien important d’en comprendre les fondements. En effet, cette démarche implique un investissement personnel très significatif en temps et en argent si l’on veut que cela porte fruit. Votre capacité d’engagement dans le processus est très importante : tout ne repose pas sur les compétences du professionnel avec lequel vous allez entreprendre cette démarche. La psychothérapie est un art qui appelle votre psychologue et vous-même à trouver un terrain commun à partir duquel explorer votre réalité subjective, en profondeur. L’objectif poursuivi est d’apporter des changements au fonctionnement de la dynamique de votre personnalité afin que vous puissiez vivre votre vie de façon plus satisfaisante.

Une psychothérapie débute par une ou plusieurs sessions consacrées à l’évaluation dans le but de déterminer les objectifs poursuivis. Cette évaluation prend la forme d’une entrevue clinique et peut requérir l’utilisation de certains tests projectifs (dessins, T.A.T., Rorschach). Par la suite, un formulaire de consentement détaillé vous est remis. Il reprend les éléments relatifs au fonctionnement de la psychothérapie et les objectifs qui auront été convenus ensemble. Les modalités conviennent habituellement à la majorité. Toutefois, il est possible de modifier certains aspects après discussion.

La durée de la psychothérapie ne peut être déterminée d’avance. Typiquement, c’est le patient qui ressent que les changements apportés à son fonctionnement sont suffisants et qui amène la possibilité de mettre fin au processus. La psychologue donne ensuite son avis, qui peut parfois diverger. Les raisons de ces éventuelles divergences sont ouvertement discutées. Lorsque la fin est proche, une date est déterminée d’un commun accord afin que le patient traverse cette période de façon la plus constructive possible.

Qu’est-ce que la psychothérapie psychodynamique ?

La psychothérapie d’orientation psychodynamique est issue de la psychanalyse traditionnelle. Elle en reprend plusieurs aspects, notamment l’objectif principal, soit la mise à jour des processus inconscients et la résolution des conflits psychiques à l’origine des symptômes. La technique préconisée est celle de l’association libre : lors d’une séance, il s’agit de parler le plus librement possible, dire ce qui vous passe par la tête sans chercher à vous censurer ou à orienter votre discours de quelque manière que ce soit. La psychologue pourra vous poser des questions ou proposer des interprétations lorsque pertinent, de façon à vous permettre de mieux explorer vos processus psychiques. Le recours au récit des rêves est également encouragé, ceux-ci donnant accès à l’inconscient de manière plus directe.

La psychothérapie d’orientation psychodynamique s’inscrit dans une approche à moyen/long terme. Il est nécessaire de prévoir au minimum une séance par semaine, voir deux ou même trois dans certains cas. En effet, l’intensité du processus permet d’avoir accès plus facilement aux processus inconscients. Une séance dure 50 minutes. Une plage horaire fixe vous est consacrée. La psychologue tentera de vous accommoder le mieux possible. Lorsque la plage horaire est choisie, la psychologue s’engage à ne l’offrir à personne d’autre. Il est de votre responsabilité d’honorer vos rendez-vous. Si cela ne peut se produire, par exemple parce que vous prévoyez des vacances, il faut en discuter le plus tôt possible avec la psychologue (voir la section honoraires et assurances pour plus de détails).

La modalité en présentiel est favorisée. En effet, bien qu’il soit possible de parler par le biais de la visioconférence, le fait de se déplacer dans le bureau de la psychologue présente de nombreux avantages. Tout d’abord, la confidentialité des propos est facilement assurée. Ensuite, la présence physique permet que certains aspects de la communication indirecte soient plus manifestes. Prendre le temps d’intégrer ce moment dans votre horaire favorise l’engagement dans la thérapie. Les trajets entre le bureau de la psychologue et vos autres destinations permettent souvent une réflexion approfondie autour des thèmes travaillés. Lorsque nécessaire, par exemple en cas de maladie ou d’événements météorologiques majeurs, il est possible de faire la séance par visioconférence. Cette modalité demeure exceptionnelle et elle nécessite des aménagements spécifiques qui doivent être discutés avec la psychologue au début de la psychothérapie.

Qu’est-ce que la psychothérapie EMDR ?

L’EMDR est une technique de psychothérapie qui vise à résoudre des traumas par le biais de l’utilisation d’un protocole très précis. La technique reproduit le mécanisme du réflexe d’orientation qui amène nos yeux à bouger de droite à gauche durant la phase paradoxale du sommeil. Découverte de manière fortuite, la technique de l’EMDR a démontré pouvoir résorber la charge traumatique de souvenirs bien circonscrits. Je l’utilise principalement dans cette optique.

En général, les processus thérapeutiques axés sur l’utilisation de l’EMDR peuvent être plus courts. Il faut tout de même compter plusieurs mois au minimum, même en cas de trauma « simple ». La psychologue déterminera ce qui est le plus pertinent à l’issue d’une évaluation préalable.

Qu’est-ce que la psychothérapie n’est pas ?

La psychothérapie ne consiste pas à parler à quelqu’un de bienveillant qui se contenterait de vous offrir ce support. Ce mode de travail relève plutôt de la thérapie de support qui peut être offerte à une fréquence moindre (aux deux semaines, une fois par mois, etc…). Je n’offre pas ce type de service. De plus, la psychothérapie ne consiste pas à donner des conseils et des trucs. Parfois, la psychologue peut vous recommander une technique ou vous fournir de l’information détaillée sur un aspect précis de votre situation (ex : qu’est-ce que l’anxiété de séparation).

La psychothérapie implique une position très différente de la part des professionnels qui la pratiquent. En effet, il s’agit de mettre à votre disposition son propre appareil psychique afin de vous aider à dénouer vos enjeux internes. En d’autres termes, la psychologue, en vous écoutant attentivement et sans jugement, vise à vous proposer des pistes et autres éléments de réflexion qui vous feront avancer dans votre compréhension de vous-même et ce, afin que vous apportiez les changements désirés.

Qu’est-ce que la psychothérapie pour enfants ? Qu’est-ce que ça n’est pas ?

La psychothérapie pour enfants vise le même objectif que la psychothérapie pour adultes : explorer, par le biais du jeu, la vie intérieure afin de libérer d’éventuels conflits intrapsychiques à l’origine des symptômes (comportements, pensées). Celle-ci s’accompagne d’un volet impliquant les parents, dans le but d’améliorer la communication parent/enfant et de modifier la dynamique familiale.

Comme pour les adultes, la psychothérapie pour enfants débute par une période d’évaluation. La première rencontre est faite en présence des parents seulement. La seconde, en présence de l’enfant seulement. La troisième rencontre en est une familiale : tous les membres de la famille sont invités à y prendre part et ce, afin que je puisse avoir une perception du fonctionnement familial dans lequel mon petit patient évolue. La quatrième rencontre se fait en présence des parents seulement. Un bilan est fait, des objectifs de psychothérapie sont fixés, et des génogrammes de chaque parent sont complétés. Par la suite, chaque parent amène l’enfant chacun son tour à sa séance. Le parent accompagnateur participe à la première partie de la séance qui vise à améliorer la communication parent/enfant. Ensuite, le parent attend dans la salle d’attente et l’enfant procède à sa thérapie individuelle. L’ensemble de la séance dure 50 minutes. Quatre séances sont faites ainsi, et lors de la cinquième séance, seuls les parents sont conviés. Le point est fait sur l’évolution de la psychothérapie, des questions qui ne concernent que les adultes sont abordées, etc. Ensuite, on reprend les séances avec l’enfant selon les mêmes modalités. La fin de la psychothérapie est discutée et décidée d’un commun accord avec la psychologue afin que je m’assure que cela se fait en fonction de l’intérêt de l’enfant qui consulte.

À noter que la psychothérapie pour enfants n’est pas de la psychoéducation. La psychologue ne vise pas directement la modification des comportements et/ou des pensées, à moins de s’inscrire dans une approche cognitivo-comportementale, ce qui n’est pas mon cas. La psychothérapie par le jeu se rapproche davantage d’une thérapie de type exploratoire et relationnelle, et les effets attendus sont l’apaisement des comportements problématiques.

Qu’est-ce que l’évaluation neuropsychologique ?

Typiquement, l’évaluation neuropsychologique vise à faire le lien entre certains comportements et le fonctionnement du cerveau. Dans le cadre de la pratique avec les enfants, il s’agit plutôt de déterminer comment le développement actuel du cerveau impacte sur la manifestation de certains symptômes tels que l’agitation, l’impulsivité par exemple.

Lors de la prise de rendez-vous, des questionnaires vous sont remis. Par la suite, une entrevue clinique d’environ une heure et en présence des deux parents est à prévoir. Ensuite, les tests sont administrés à l’enfant, ce qui peut prendre environ cinq ou six heures. Il faut prévoir habituellement deux rencontres de trois heures, en matinée. Par la suite, une rencontre de présentation des résultats a lieu. Vous recevez le rapport complété dans les jours qui suivent.

À noter que ce type d’évaluation n’adresse pas le volet affectif, c’est-à-dire de mieux comprendre le fonctionnement de la personnalité de l’enfant et de ses enjeux internes. Si vous souhaitez intégrer le volet affectif à l’évaluation, il est nécessaire de le préciser au moment de la prise de rendez-vous afin que la neuropsychologue l’intègre dans l’horaire.

Attention : l’évaluation en neuropsychologie ne consiste pas en une expertise psycholégale. Vous ne pourrez pas utiliser ce type de rapport en cas de litige autour de la garde d’un enfant par exemple.

Honoraires et assurances

Pour la psychothérapie, les honoraires sont de 130$/séance de 50 minutes. Le tarif pour une évaluation en neuropsychologie sans le volet affectif est de 1650$. Le tarif incluant le volet affectif est de 2000$. Pour les adultes, lorsqu’un rapport n’est pas requis, le tiers du coût est retranché. Pour une évaluation psychologique (sans le volet neuropsychologique), habituellement le tarif de 130$/heure d’évaluation est retenu.

Je ne travaille pas avec les PAE, ni les tiers payeurs de type IVAC. Seuls les mandats d’Anciens Combattants Canada peuvent être acceptés. Des reçus pour vos assurances ou votre déclaration de revenus vont sont remis. Les modes de paiement acceptés sont l’argent comptant, les chèques personnels ou les virements Interac. Si vous choisissez cette option, il est nécessaire d’envoyer l’hyperlien avant la rencontre. La psychologue se réserve le droit de ne plus accepter un mode de paiement qui nécessiterait des rappels et autres désagréments de gestion.

Des modalités sont prévues pour le déplacement ou l’annulation des rendez-vous. En effet, les rendez-vous sont fixés à l’avance et la psychologue bloque une plage horaire pour vous seul.e. Il est très difficile de vous remplacer à la dernière minute : la psychologue ne peut en assumer les coûts financiers. Si vous devez déplacer un rendez-vous, la psychologue tentera de vous en offrir un autre dans la même semaine. En cas d’impossibilité de déplacer ou de vous présenter, des frais d’annulation seront chargés, à hauteur de 50% des frais reliés au rendez-vous. Un reçu pour frais d’annulation tardive vous sera remis.

Si vous avez des assurances, il est préférable de bien vous renseigner à l’avance pour connaître la couverture et prévoir ainsi dans votre budget les honoraires qui pourraient rester à votre charge. Ceux-ci peuvent être déduits de votre revenu imposable. Je recommande fortement que vous ayez bien préparé le moment où la fin de la couverture d’assurances surviendra mais que votre psychothérapie ne sera pas terminée.

Prise de rendez-vous

Avant la prise d’un premier rendez-vous, la psychologue vous propose de lire le présent document puis de discuter par téléphone quelques minutes afin de s’assurer que je peux répondre à vos besoins et que ma façon de travailler peut vous convenir. Je ne tiens pas de liste d’attente. La présente page web est mise à jour régulièrement afin que vous soyez bien informé quant à mes disponibilités.

Mes horaires de psychothérapie sont : lundi de 9h à midi, et de 13h à 16h. Mardi de 13h à 16h. Mes horaires d’évaluation en neuropsychologie sont les mardis matins, de 9h à midi, et les mercredis matins, de 9h à midi.

Maintenant que vous avez pris connaissance des grandes lignes relatives à ma façon de travailler, je vous invite à m’envoyer un courriel afin de prendre un rendez-vous téléphonique.

Claire Lahure

PSYCHOLOGUE

514 690-9967